Dieu est un brasier

975px-Henry_Ossawa_Tanner_-_The_Annunciation.jpg

Qui est Dieu ? Comment l’imaginer, le connaître ? Cela est impossible. Nous ne pouvons qu’utiliser des images et des concepts qui s’en rapprochent un tant soit peu, mais qui nous égareraient si on les prenait pour argent comptant. Il faut approcher le Seigneur de mille manières différentes pour apprendre à le connaître, pour que peu à peu notre cœur apprennent à sentir ce qu’il y a derrière les mots, les signes et les sons qui nous le révèlent. Dieu est un brasier.

Voila une belle porte d’entrée. Le Seigneur est un feu dévorant, dont la surface du soleil, le cœur des volcans et l’énergie de toutes les galaxies ne sont qu’un lointain et pâle reflet. Il est puissance insurpassable, d’une intensité telle que rien ne pourrait exister hors de lui s’il n’était pas aussi la douceur infinie. Dieu est amour.

Alors que le feu terrestre cherche à se propager en détruisant, le feu Divin, lui, brûle sans consumer. « Retire les sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sainte ! » Dieu est créateur, car il cherche à propager tout ce qu’il est, à le partager, à le faire rayonner de sa Gloire propre tout en laissant les creatures être ce qu’elles sont.  Il est feu qui réchauffe et brise qui rafraichit. Le saint rayonne de la Gloire divine en même temps que sa propre personnalité et individualité ne s’en retrouvent que plus affermies et épanouies.

Alors comment connaître Dieu ? Dès qu’il trouvera la moindre brèche, la moindre porte ne serait-ce qu’entre-ouverte, il entrera. « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. » La nature déteste le vide, ce qu’elle n’a qu’héritée de son géniteur. « Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. » Pour ceux qui ne le connaissent pas, il attend. Il est là, devant la porte, prêt à saisir l’occasion tant désirée de rejoindre sa Bien-Aimée. L’Amour est patient. Il attendrait mille années pour ne serait-ce que pour essayer de faire fructifier cette occasion. « Pour le Seigneur, un seul jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un seul jour. »

Pour le Seigneur cette occasion qu’il aura de vous rencontrer va arriver comme immédiatement, même si elle sera dans trente ou quarante années. Mais aussi, chaque seconde de votre vie d’ici-là sera comme une durée infinie pour lui, chaque instant compté, chéri, où chacun de vos gestes seront aimés. Si seulement nous savions lui être ouvert tout le temps ! Quels miracles nous verrions dans notre époque ! Quelles merveilles il ferait en nous !

Pourquoi avons nous peur ? C’est un mystère. Nos premiers parents se sont détournés de lui et depuis nous avons peur, nous craignons qu’il prendra quelque chose de cher, qu’il exigera quelque chose de trop, et au fond, qu’il nous enlèvera le bonheur et la vie. Quels mensonges ! Nous nous tenons loin de l’oasis en nous jetant sur de magnifiques mirages qui ne sont en réalité qu’étendues de Sahara, et nous nous retrouvons la bouche pleine de sable. La fontaine de vie nous attend, nous appelle. Elle est prête à tout nous donner.

Regardez la création de l’univers ! Regardez avec quel magnifique soin sont fait les plantes, montages et étoiles, les moindres détails de vos mains… Il ne prendra pas moins soin de vous mais bien plus ! N’attendez plus, l’heure est trop grave ! Nous nous mourrons des mille poisons par lesquels l’humanité a essayé de se guérir elle-même. Tournons-nous maintenant vers la source de la joie, Celui qui réchauffe, guérit et conforte. Et si vous le connaissez déjà, qu’attendez-vous pour mettre en pratique les conseils des saints et du Christ ? Commencez, il n’y a pas une minute à perdre ! Nous verrons la gloire de Dieu rayonner sur les villes, les quartiers, les familles, et les enfants des hommes de notre temps. Laissons au XXème siècle la tentation du néant, et choisissons la vie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s